Évaluation des conséquences de la quarantaine sur la santé mentale des étudiants universitaires. Une étude CN2R et fonds innovation de la FHF. Avril 2020

La pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) a contraint plusieurs pays à imposer une quarantaine à l’échelle nationale. En France, cette disposition a été prise depuis le 17/03/2020 et invite les citoyens à se confiner chez eux, les déplacements non indispensables étant interdits. Sans remettre en question l’intérêt d’une telle mesure, la littérature portant sur l’impact des quarantaines sur la population indique des effets négatifs sur la santé mentale, y compris des symptômes de stress post-traumatiques. Les premiers résultats liés aux conséquences de la quarantaine relative à l’épidémie de COVID-19 en Chine confirment ce constat et font état de fortes prévalences de stress et de dépression, le fait d’être étudiant constituant l’un des facteurs associés à un impact psychologique plus important.


Dans ce contexte, le CN2R, en lien avec le Fonds innovation de la FHF, a lancé une étude dont l’objectif principal est d’étudier la santé mentale de la population d’étudiants inscrits à l’université en France en s’intéressant à la prévalence: (i) du trouble de stress post-traumatique au décours de la quarantaine, et (ii) de l’anxiété, la dépression, le stress perçu, l’insomnie, les idées suicidaires au cours et au décours de la quarantaine. Un questionnaire comprenant des données sociodémographiques et évaluant ces différents aspects ainsi que différentes considérations en lien avec l’événement en lui-même est proposé à l’ensemble de la communauté. Plusieurs temps de mesure sont envisagés afin d’étudier l’évolution des symptômes au cours et au décours de la quarantaine.


La population étudiante a été identifiée comme une population à risque de développement de troubles psychologiques. Si l’étude démontre le développement de troubles de stress post-traumatiques à l’issue de la quarantaine, les résultats pourraient permettre d’apporter des éléments de prévention et d’accompagnement pour les populations étudiantes dans ce type d’évènements (communication, accompagnement – suivi, …).


Covid-19 : études portées par les centres régionaux psychotrauma. Avril 2020

Nom de l’étudePublic viséObjectifsPorteurLien vers l’étude
EXPLOR-ADAPT-COVID-19Enquête Grand PublicÉvaluation des difficultés d’adaptation face à la pandémie et gestion du stress. CRP Centre Val de Loirehttps://sphinx-8080.univ-tours.fr/v4/s/mht259  
Vécu Soignants COVID-19Professionnels de santé Vécu de la situation et stratégies mises en place pour gérer le stressCRP Centre Val de Loirehttps://sphinx-8080.univ-tours.fr/v4/s/lqnoe0

PHRC-N : résultats des appels à projets du Programme Hospitalier de Recherche Clinique au niveau national. Thématique : psychotraumatisme. Janvier 2020

Porteur de projetNuméro projet PHRC-NÉtablissementAcronymeTitre du projet
FERRAFIAT VladimirPHRC-19-0067CHU RouenPrazAdoEfficacité et tolérance de la prazosine dans les symptômes intrusifs de l’état de stress post­traumatique (ESPT) en population pédiatrique : essai randomisé en double aveugle.
FERRERI FlorianPHRC-19-0413AP-HP TraumaStimEfficacité de la stimulation magnétique transcrânienne répétée associée à la réactivation du souvenir traumatique chez les patients présentant un Trouble de stress post traumatique (TSPT) résistant, un essai randomisé contrôlé vs. placebo en double aveugle.
SCHRODER CarmenPHRC-19-0415HU StrasbourgMelatoSomPTSDTroubles du sommeil associés au trouble du stress post-traumatique (TSPT) de l’enfant et l’adolescent : un essai randomisé et contrôlé contre placebo, en double aveugle, pour déterminer l’efficacité de la version pédiatrique de la mélatonine à libération prolongée
GEERAERTS ThomasPREPS-19-0007CHU ToulouseDEAREntrainement à l’annonce de décès brutal par la simulation avec acteurs pour diminuer les troubles psychotraumatiques des proches

PHRC-R : résultats des appels à projets du Programme Hospitalier de Recherche Clinique au niveau régional. Thématique : psychotraumatisme.

Porteur de projetNuméro projet PHRC-NÉtablissementAcronymeTitre du projet
LEROY ArnaudPHRC API 19-22CHU LilleVigiTraumaEfficacité d’un dispositif de recontact sur l’amélioration clinique des femmes victimes de violence après prise en charge en unité médico-judiciaire.
Partager sur :